Camions

Contargo reçoit un Scania hybride à caténaire

Contargo a reçu un Scania hybride à caténaire. Ce véhicule est le troisième, sur un total de cinq, qui sera utilisé sur la piste d’essai dans la région de la Hesse. Le véhicule a été remis à Rhenus Trucking, qui le met à disposition de Contargo en tant que prestataire de services.  

« En tant que partenaire de transport dans le cadre de cet essai sur terrain, Contargo veut soutenir la recherche scientifique sur les motorisations alternatives et se rapprocher ainsi de la décarbonisation d’ici 2050 » souligne Contargo dans un communiqué.

Le Scania El Fondo livré peut être conduit de manière classique avec une motorisation diesel jusqu’à l’autoroute. Sur l’A5 entre Langen/Mörfelden et Darmstadt/Weiterstadt, une piste d’essai de cinq kilomètres a été électrifiée il y a un an, sous la directionde Hessen Mobil dans le cadre du projet ELISA. Une fois sur place, le pantographe du camion s’accroche à la caténaire et le moteur passe en mode électrique. A la fin de la piste d’essai, le véhicule continue à rouler électriquement pendant quelques kilomètres supplémentaires, car il dispose d’une batterie rechargée par la caténaire et par récupération.

«Même si cinq kilomètres de piste d’essai par sens de circulation sur autoroute semblent peu, ils servent à tester le principe, déclare Heinrich Kerstgens, Co-Directeur de Contargo. Si la réponse est positive et qu’environ 30 % du réseau autoroutier allemand est équipé d’une infrastructure avec des caténaires, alors environ 80 % des poids lourds immatriculés en Allemagne pourront à l’avenir rouler à l’électricité grâce à cette technologie. Cela contribuera réellement de manière décisive à la protection du climat».

«En tant que réseau de terminaux avec un poids important au niveau régional, nous nous concentrons sur le transport trimodal de marchandises par barge et par rail. Notre objectif est de rendre le premier et le dernier kilomètre de l’itinéraire de transport, qui se font forcément par camion, aussi respectueux que possible de l’environnement. La participation au projet ELISA nous donne l’occasion de tester ce type de motorisation et de contribuer à la recherche. Il s’agit d’une nouvelle étape importante vers une réduction encore plus conséquente de notre empreinte carbone», explique Christian Eichmeier, Directeur Général de Contargo Rhein-Main GmbH.

Essai de différents types de moteurs

Pour Contargo, ce n’est pas le premier poids lourd à propulsion électrique. Sur d’autres sites, l’entreprise teste déjà des camions tout électrique d’un poids total de 44 tonnes pour le transport local. «Un tiers des émissions de CO2 du trafic routier en Allemagne sont imputables au transport de marchandises, déclare Kristin Kahl, Responsable du service Solutions Durables de Contargo. Nous participons à cet essai sur le terrain parce que nous voulons parvenir à la décarbonisation d’ici 2050. Pour y arriver, nous sommes ouverts à différents essais de motorisations. Comme dans de nombreux autres domaines, nous utilisons la méthode «essai-erreur», car c’est  souvent seulement dans la pratique que se révèlent les améliorations qui doivent encore être apportées. Nous pensons qu’il est tout à fait concevable que les camions hybrides à caténaire puissent également être utilisés pour le transport longue distance. Le fait de pouvoir recharger la batterie sans immobilisation du véhicule lui confère un avantage concurrentiel pertinent».

D'autres articles pourraient vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *