Camions

Daimler et Volvo s’allient pour produire des piles à hydrogène pour poids lourds

Daimler et Volvo annoncent s’associer pour produire des piles à hydrogène pour poids lourds dans le cadre d’une entreprise commune valorisée à 1,2 milliard d’euros. Volvo Group, la maison mère de Volvo Trucks, et Daimler partagent déjà avec le groupe chinois Geely un même actionnaire principal. L’objectif de la coopération est une «production en série». Les partenaires visent un accord final d’ici le troisième trimestre et comptent boucler leur transaction avant fin 2020.

« Les entreprises ont signé un accord préliminaire non contraignant pour la création d’une co-entreprise» qui rassemblera les activités de Daimler sur cette technologie et dont le suédois «Volvo achètera 50% pour près de 0,6 milliard d’euros», a indiqué mardi Mercedes-Benz dans un communiqué. Cette alliance «va diminuer les coûts de recherche et de développement pour les deux groupes et accélérer la mise sur le marché de piles à combustible» pour poids lourds, précise Daimler.

La technologie consiste à embarquer un réservoir stockant de l’hydrogène comprimé qui est transformé en électricité via une pile pour alimenter un moteur électrique. L’autonomie d’un tel système est bien supérieure à une pile et les temps de recharge inférieurs. «En créant cette co-entreprise, nous montrons clairement que nous croyons dans les piles à combustible pour poids lourds», explique Martin Lundstedt, président de Volvo Group.

(avec agences)

D'autres articles pourraient vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *