Monde

Le gouvernement canadien veut davantage de femmes routières

Dans le cadre d’un programme qui prévoit de promouvoir l’égalité entre les sexes, le gouvernement du Canada a décidé de financer plusieurs projets dans différents secteurs dont le transport routier. Il versera la coquette somme de 294 000 dollars (soit 195 000€) au transport routier canadien pour accueillir davantage de femmes conductrices de poids lourds.

Marc Garneau, ministre du Transport, et Maryam Monsef, ministre de la Condition féminine, ont annoncé conjointement en début de mois que le gouvernement du Canada financera un projet visant à améliorer la sécurité économique des femmes au Québec. La somme allouée, 294 000 dollars (soit 195 000€), sera attribuée à Camo-route pour financer son projet qui vise à aider un plus grand nombre de femmes à intégrer l’industrie du camionnage au Québec.

Le projet s’étalera sur trois années. Il a pour objectif de faciliter l’entrée de femmes dans les centres de formations puis dans les entreprises de transport. 3 autres organismes participeront au projet : Condition féminine Canada, Transports Canada et Emploi et développement social Canada.

« Nous sommes très heureux que le gouvernement du Canada appuie notre projet. Au cours des trois prochaines années, nous viserons à corriger une situation qui dure depuis toujours dans l’industrie du camionnage, à savoir la sous-représentation des femmes » a déclaré Bernard Boulé, directeur général de Camo-route. « Nous espérons ainsi amener davantage de femmes à s’investir dans ce secteur dynamique et en pleine croissance dans l’économie québécoise.»

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.