Non classé

Le Canada pourrait lancer un programme d’immigration pour routiers

Alors que des les démarches sont déjà facilitées pour les routiers, l’Alliance canadienne du camionnage (ATC) demande que soit mis en place un programme d’immigration axé sur le transport routier. Ce dernier doit faire face comme en Europe à la pénurie de main d’œuvre.

« Une initiative d’immigration ciblée sur le camionnage aurait pour objectif de permettre aux entreprises présélectionnées de recruter des chauffeurs de camion étrangers plus rapidement et avec un fardeau administratif réduit » a estimé l’ATC.

L’industrie du camionnage souffre d’une pénurie aiguë de chauffeurs toute l’année, qui devrait atteindre un déficit d’approvisionnement de près de 34 000 chauffeurs routiers d’ici 2024 », indique l’alliance. Mais le Canada recrute seulement 1 500 chauffeurs de camion dans le cadre du Programme des travailleurs étrangers temporaires au cours d’une année donnée.

« En termes absolus, ce nombre est assez faible et représente moins de 0,5% de la population totale de conducteurs de camion au Canada », ajoute l’association. « Alors que des dizaines de milliers de conducteurs vont prendre leur retraite au cours de la prochaine décennie, il ne s’agit que d’une chute dans le seau. La vérité, c’est que l’industrie du camionnage est sur le point de faire face à une crise lorsqu’il s’agit de répondre à la demande de main-d’œuvre de notre secteur. Lorsque ce point sera atteint, ce ne sera plus seulement un problème de camionnage, mais un problème pour l’ensemble de l’économie » a-t-elle conclu.

L’ATC a par ailleurs demandé à Emploi et Développement social Canada que les petites entreprises du transport routier puissent avoir accès aux fonds de formation dont bénéficient d’autres secteurs.

A lire aussi :

Les accidents impliquant des poids lourds en hausse au Canada

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *