A (RE)VOIR Actu

Carburants : la ristourne à la pompe prolongée jusqu’à mi-novembre

La première ministre Elisabeth Borne qui était l’invitée hier soir du JT de 20 heures de TF1 a annoncé que la ristourne à la pompe de 30 centimes serait prolongée de début novembre jusqu’à la mi-novembre, tout comme celle de Total. Elle a déclaré qu’elle envisage une amélioration de la situation dès «cette semaine» dans les stations-service.

L’OTRE se réjouit de l’annonce d’Elisabeth Borne prolongeant la ristourne sur les carburants jusqu’à mi-novembre. Financée par l’Etat, elle devait baisser à 10 centimes à partir du 1er novembre. « Voilà plusieurs jours que nous indiquions au gouvernement nos fortes inquiétudes à l’approche de cette échéance dans le contexte de pénurie de carburant actuel » nous a indiqué Jean-Marc Rivera, délégué général de l’OTRE.

L’organisation professionnelle rappelle par ailleurs qu’elle est favorable au-delà des aides à la pompe à une aide ciblée « gros rouleurs professionnels ».

La situation s’est dégradée ce week-end avec 30% des stations ayant connu des problèmes d’approvisionnement, contre 27,3% vendredi. La CGT maintient son mouvement de grève, malgré la signature d’un accord de revalorisation des salaires entre la direction du groupe et les syndicats majoritaires CFDT et CFE-CGC.

« Nous avons libéré énormément de stocks stratégiques, nous avons pris nos responsabilités avec des réquisitions », a rappelé la première ministre, tout en soulignant que cet outil n’était pas «banal» et que le droit de grève était «protégé par notre Constitution». Mais «s’il y a des situations très tendues demain», le gouvernement se réserve le droit de «procéder à d’autres réquisitions».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.