Actu

Castex à la tête de l’Agence de financement des infrastructures de transport de France

On croyait que Macron avait enterré l’ancien monde politique. Selon un communiqué de l’Élysée hier soir, sur proposition de la première ministre Élisabeth Borne, Emmanuel Macron s’apprête à nommer Jean Castex président du conseil d’administration de l’Agence de financement des infrastructures de transport de France.

Le seul à tenir sa promesse est bien Castex qui avait promis de continuer à «servir notre pays». C’est pratiquement chose faite, sauf que l’Assemblée nationale et le Sénat doivent valider la proposition. Passionné de ferroviaire, l’ancien premier ministre n’avait pas caché souhaiter diriger la SNCF. Rien que cela. Mais il semblerait que le président ait décidé autrement en le nommant à la tête du conseil d’administration de l’Agence de financement des infrastructures de transport de France.

Premier ministre, Jean Castex a tout fait pour accélérer le projet de la LGV entre Montpellier et Perpignan. Il a aussi “régler” les problèmes des RN20 et RN 116 dont la gestion a été confiée en totale harmonie avec l’Etat à la région Occitanie.

L’AFIT France est “un établissement public national ayant pour mission de participer au financement de grands projets d’infrastructures de transport et de mobilités, dans le respect des objectifs du développement durable et selon les orientations du Gouvernement.”

Pour la petite anecdote, l’AFIT était présidée par Christophe Béchu jusqu’à ce qu’il soit nommé ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires.

Déplacement de Jean Castex, premier ministre pour la remise en service du train des primeurs Paris-Rungis.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.