Actu

CES 2023 : Symbio annonce une gamme de piles à combustibles

L’équipementier français Symbio (co-entreprise entre Michelin et Faurecia) communique à la veille du salon CES 2023 qui a lieu à Las Vegas (Nevada, USA). Il annonce développer une véritable gamme de piles à combustible.

Cela commence par le StackPack40 optimisé (code T5 en interne) développant 40kW de puissance électrique. Cette pile sera montée fin 2023 par Stellantis à destination de véhicules utilitaires légers, ce qui correspondrait aux 7 000 heures de fonctionnement théoriques. C’est cette unité qui étrennera industriellement l’usine Symbio de Saint-Fons (Rhône).

Au-dessus, à 75kW de puissance nominale, on trouve la StackPack dite NG1. Elle sera en tests au deuxième trimestre 2023 avec un objectif de commercialisation auprès des clients finaux au premier semestre 2024. Ici la durée de vie annoncée est de 20 000 heures ce qui trahirait un usage pour des véhicules industriels. Etant à structure modulaire, cet équipement de production d’électricité existera selon Symbio, en Twin-stack (150kW) voire Twin-system (300kW).

L’entreprise annonce déjà travailler sur la génération dite NG2 dont la puissance volumique devrait atteindre les 6kW/l (contre 4.9kW/l en génération NG1). Autre évolution, plus remarquable encore : cette génération NG2 pourrait supporter des températures de fonctionnement supérieures à +100°c. C’est très important en transport car le maintien des températures de fonctionnement de la pile à combustible est énergivore et une pile plus tolérante à la chaleur optimise sa longévité et ses performances nominales. Tout en fournissant une source de chaleur qui sera appréciée pour le conditionnement thermique d’un habitacle de camion. La pile Symbio NG2 serait capable de délivrer entre 130kW et 160kW de puissance électrique. De quoi en faire une bonne candidate pour des véhicules industriels là encore. Cette gamme NG2 devrait entrer en phase de tests au premier semestre 2024 avec un objectif commercial fin 2026.

Ces nouvelles générations auront, toujours selon Symbio, un outil de mesure de performances appelé Full Stack Monitoring. Il s’agit de détecter très en amont, par impédance entre cellules, le comportement de la pile et toute variation de ses performances. L’équipementier vise une durabilité accrue de 20% par rapport aux piles à combustible disponibles actuellement sur le marché.

Après Northvolt, Symbio ?

Le choix de la communication au CES 2023 de Las Vegas a certainement quelques motifs boursiers, mais il pourrait être motivé par la présence des constructeurs américains en quête de moyens d’électrification pour leurs gros SUV et autres pick-up. La firme dispose en effet d’une filiale sur place : Symbio North America. Elle construit à Poway (Californie, USA) une usine pour la construction et l’assemblage de piles à combustible. Elle a « également été sélectionnée par la Commission Californienne de l’Energie (California Energy Commission) dans le cadre d’une subvention visant le financement de l’augmentation de se capacité de production pour l’assemblage de véhicules à piles à combustible.

L’objectif est d’atteindre une capacité annuelle de 2000 système de piles à combustibl d’ici 2025 » précise le communiqué. Avant la fin 2023, Symbio North America souhaite mettre à la route un démonstrateur poids lourd de Classe 8 dédié au transport régional (un Freightliner Cascadia) avec pile à combustible avant fin 2023.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.