Actu

Chereau exposera à Technotrans

Chereau

Chereau annonce sa présence cette semaine au salon Technotrans, à Nantes. Il exposera une semi-remorque CityTrailer dédiée à la distribution et rassemblant de nombreuses innovations. Ce salon est aussi l’occasion de retrouver nos clients du Grand-Ouest pour partager un moment convivial, qui sera particulièrement apprécié dans le contexte actuel.

On découvrira ainsi  un véhicule équipé d’un groupe électrique alimenté via un pack batterie. Le pack batterie se recharge sur secteur et en roulant, grâce à l’essieu à récupération d’énergie (E-Axle 24 Kw).

Un véhicule sera équipé de la nouvelle cloison EasyFlex-C. Cette nouvelle cloison est plus légère et plus ergonomique pour faciliter la vie des utilisateurs. Elle est également plus compacte, pour permettre des chargements de 33 palettes dans une semi-remorque multi-température.

Enfin, c’est une cloison flexible (d’où son nom EasyFlex-C), de manière à la préserver des coups de car à fourche. Si l’on tape dedans avec des palettes, elle ne casse pas, mais s’escamote vers l’avant. Elle bénéficie par ailleurs d’un revêtement spécifique en pied de cloisons qui améliore sa protection et sa longévité.

Une semi-remorque sera exposée avec un système anti-départ inopiné SafeLoading-C. Pour rappel le SafeLoading-C, ayant remporté la médaille de Bronze des I-nnovations Awards à Solutrans, est un système breveté qui bloque automatiquement les freins du véhicule à quai, dès que la porte du quai est ouverte. Concrètement, le véhicule et le quai sont équipés d’un boîtier communiquant. Lorsque la porte du quai s’ouvre, l’information est partagée au véhicule via une connexion sans fil et les freins du véhicule se bloquent lorsque le véhicule reçoit le signal.

Des nouvelles de la gamme Chereau Performance

En juin, le Cemafroid publiait (conjointement avec Chereau) dans la Revue Générale du Froid, les tests réalisés sur les semi-remorques équipées de l’isolation sous vide. Ces tests montrent que le gain théorique de consommation du groupe frigorifique est exactement proportionnel au gain d’isolation. Ainsi, une semi-remorque ayant un coefficient K amélioré de 27% va consommer 27% d’énergie en moins.

Ces valeurs théoriques se vérifieront en pratique à travers les activités longue distance qui ne nécessitent pas d’ouverture de porte en cours de trajet. C’est en effet le nombre d’ouvertures de porte qui va déterminer la pertinence de cette « super isolation ». A titre d’exemple, nos essais en exploitation ont montré chez un transporteur travaillant en distribution, un gain réel de 16% pour un gain théorique de 20%.

A l’heure où un focus très fort est mis sur les économies d’énergies, la direction prise par CHEREAU, de proposer des véhicules moins énergivores, s’avère tout à fait pertinente et de nombreux transporteurs envisagent d’investir dans ce type de semi-remorque, le retour financier pouvant être immédiat. En effet, dès le premier jour d’utilisation, les économies d’énergies sont constatables par rapport à un véhicule standard.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.