Actu

Chereau présente ses semis électriques et hydrogènes révolutionnaires

Chereau a présenté hier à la presse à Ducey (50) ses solutions énergétiques pour remplacer le diesel et contribuer à préserver l’environnement. Il a ainsi dévoilé sa semi Hydrogen Power H2 et une semi électrique longue distance qui peut être réalimentée selon 3 sources dont des panneaux solaires.

La semi Hydrogen Power H2 est dotée de réservoirs à hydrogène, implantés dans le châssis entre les longerons, d’une pile à combustible et des batteries tampons. Le véhicule est conçu pour au moins deux jours d’autonomie en longue distance et une journée en distribution. Le plein se fait en 10 minutes seulement.

La semi électrique longue distance qui repose sur le châssis de l’ancien véhicule Road peut être réalimentée avec 3 types de recharges : une prise de 380 Volts, un essieu récupérateur d’énergie (E-Axle 24 Kw) et des panneaux solaires (27 m2). Et les 3 sources d’alimentations se combinent. Chereau travaille actuellement en interne sur une télématique qui devrait gérer l’ensemble des paramètres des nouvelles énergies de la semi.

Les Transports Delanchy devraient tester dès janvier la semi nouvelles énergies et la semi Hydrogen Power H2 en conditions réelles. Une autre semi Chereau Hydrogen Power H2 devrait être exploitée par un autre client prochainement. Chereau espère l’aide de l’Etat pour mettre en place un parc de plusieurs semis qui seraient mises à disposition des transporteurs pour des tests.

Chereau a présenté hier aux journalistes d’autres innovations qui participent à consommer moins comme par exemple la technologie VIP (panneaux isolés sous vide) l’isolation par le vide. « Rien n’isole mieux que le vide ! ». Une semi-remorque équipée d’un système de rail longitudinal et vertical ATD-C obtient un coefficient K record de 0.27. « On obtient ainsi une isolation jusqu’à 25% plus performante avec une baisse d’énergie nécessaire pour la production de froid exactement proportionnelle à l’augmentation de l’isolation et une capacité de maintien de la température en cas de problème sur le groupe. »

Chereau a développé aussi un kit aérodynamique dans le but de réduire les émissions de CO2 et de faire économiser au tracteur environ 2L/100 km. Il se compose de trois éléments dissociables, composé à 98% d’aluminium et permet une diminution des rejets de CO2 de 6000 à 21000 kg/an et des rejets de Nox de 60 à 170 kg/an.

Chereau qui a produit 3 400 véhicules dont 43% en export a réalisé 190 millions d’euros de chiffre d’affaires. Il n’a pas hésité à investir en 2020 en plein COVID 5 millions d’euros essentiellement dans l’outil de production. Un nouveau bâtiment doté d’une découpe laser permet ainsi de ne pas dépendre de sous-traitants. L’entreprise réalise en France 51,06% de part de marché, le groupe The Reefer dont il appartient 23,7% en Europe. Chereau a déclaré être impacté par la pénurie de main d’œuvre. Il recherche 100 personnes sur différents postes. Il est touché aussi par le manque de composants électroniques et par une hausse des tarifs de l’acier (+50%) et du bois (+40%).

Chereau présentera à Solutrans en novembre 3 semi-remorques : la CityTrailer à batterie rechargeable par essieu à récupération d’énergie, la semi longue distance à batterie rechargeable par essieu à récupération d’énergie avec full covering du pavillon en panneaux solaires et la semi Hydrogen Power H2 (cette dernière sera exposée dans le Hall 1 spécial 4.0).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *