A (RE)VOIR Actu

CNR : l’activité du TRM reste au-dessus de son niveau d’avant-crise covid

Selon le CNR, la baisse de l’activité enregistrée au 1er trimestre 2022, mesurée à -5,6 % en tonnes-kilomètres, est finalement compensée par une reprise au second trimestre. L’activité du TRM reste ainsi au-dessus de son niveau d’avant-crise covid.

Le 4ème trimestre s’amorce avec une pénurie de carburant qui désorganise l’activité. Sur 12 mois, le secteur enregistre une inflation de ses coûts hors carburant qui se maintient à +6 %, le gazole professionnel enregistrant lui une hausse de +46 %.

Actuellement fragilisé par les pénuries de carburant, le transport routier subit de plein fouet l’inflation continue de ses coûts : sur 12 mois, elle atteint autour de +17 % en TRM pour des ensembles articulés au gazole (+50 % pour des véhicules au GNV), et +7 % en TRV pour des autocars scolaires. Sur 12 mois, le coût du gazole professionnel est en augmentation de +46 % en TRM et de +34 % en TRV.

L’indice Maintenance augmente de + 7,8 % en un an. Cet indice comprend trois composantes : l’entretien-réparations, les pneumatiques et l’AdBlue. Les coûts d’entretien augmentent de + 6,7 % depuis un an, alors que les coûts pneumatiques s’accroissent de + 3,2 %. L’inflation du prix des gommes est diluée dans l’indice par le taux de renouvellement des pneus. L’AdBlue, autre composante de ce poste, s’apprécie de + 67,7 % en un an. l’indice Maintenance GNV, qui ne retient pas de composante AdBlue, enregistre une inflation de + 5,6 % entre août 2021 et août 2022.

Les indices de coûts de conducteurs (salaires + charges) augmentent de + 7,5 % depuis un an. Du côté de la rémunération, les minima conventionnels servant de référence pour calculer ces indices ont été revalorisés de + 5 % à compter du 1er février 2022 et de + 1 % à partir du 1er mai 2022 (accords sociaux du 3 février 2022).

Du côté des cotisations employeurs, le renforcement de la protection sociale (garantie incapacité de travail et complémentaire santé) instauré par les accords sociaux du 3 février 2022 entraine une hausse des taux de cotisations employeurs de + 0,45 point à partir du 1er juillet 2022. Les allègements « Fillon » évoluent depuis un an alternativement à la baisse (avec la prise en compte de ces revalorisations salariales) et à la hausse (avec les revalorisations successives du SMIC en octobre 2021, janvier, mai et août 2022).

Lire l’intégralité des chiffres Perspectives économiques et coûts du transport routier du CNR

Source : CNR

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.