Actu

Conférence ACEA : l’hydrogène pour les camions, un investissement massif

A l’initiative de l’ACEA, plusieurs grands patrons et dirigeants de l’industrie du poids lourds se sont retrouvés lors d’une conférence en ligne sur la manière dont les véhicules industriels zéro émission peuvent contribuer à décarboner le secteur du transport routier. Etaient présents Martin Daum, CEO de Daimler Trucks North America, Gerrit Marx, CEO d’Iveco (CNH Industrial) et Florent Menegaux, président du groupe Michelin. L’hydrogène a été au centre des échanges comme l’une des principales solutions pour rendre plus propre le secteur TRM.

« Les constructeurs de camions sont pleinement engagés en faveur de la neutralité carbone d’ici 2050 au plus tard. Nous sommes une partie importante de l’écosystème du transport et de la logistique et sommes prêts à prendre les devants pour faire cette transition », a déclaré le directeur général de l’ACEA, Eric-Mark Huitema. «Pour atteindre cet objectif, nous devons unir nos forces avec tous les acteurs, et nous avons besoin d’un cadre politique cohérent pour permettre et soutenir la transition.»

« Les constructeurs de camions investissent massivement pour développer des camions électriques à pile à hydrogène, notamment en vue du transport moyen et long-courrier » rappelle l’ACEA. Il a été question notamment des problématiques telles que les corridors hydrogène, les infrastructures hydrogène adaptées aux camions, le rôle des équipementiers, la logistique urbaine et les opérateurs de transport.

Les participants ont insisté qu’il était impératif que plusieurs facteurs soient une réalité : des véhicules à zéro émission efficaces et commercialement viables, un réseau suffisamment dense de stations de ravitaillement en hydrogène et un cadre politique favorable pour permettre des opérations rentables.

Jorgo Chatzimarkakis, secrétaire général d’Hydrogen Europe, a déclaré : « des conférences comme celles-ci sont des jalons pour notre secteur. Il est plus que clair que l’industrie est prête et engagée à fournir des produits qui permettront la neutralité carbone. Il est essentiel d’inclure la fourniture de véhicules, l’approvisionnement en hydrogène, la distribution et l’infrastructure – ainsi que les utilisateurs finaux – dans ce processus. Cela nous permettra de mettre les pièces en place, tout en même temps, pour permettre une transition rapide vers une Europe neutre en carbone. Avec notre proposition d’un corridor RTE-T propre, nous souhaitons apporter une contribution concrète. »

Retrouver la vidéo de cette conférence ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *