Actu

Convoi de la liberté : les derniers routiers canadiens délogés par les autorités

Le pont Ambassador qui est un passage stratégique entre le Canada et les Etats-Unis, est de nouveau franchissable. Les anti-pass et anti-vacc bloquaient depuis 7 jours l’ouvrage emprunté quotidiennement par des centaines de poids lourds.

Les États-Unis avaient fermement demandé au gouvernement canadien d’employer «les pouvoirs fédéraux» pour mettre fin au blocage de cet axe frontalier ayant des «conséquences sérieuses» sur l’économie américaine, selon Washington.

La police canadienne a mis 48 heures pour déloger les camions du pont qui relie Windsor en Ontario à la ville américaine de Detroit. Une trentaine de protestataires ont été interpellés.

Le mouvement de contestation canadien parti de routiers qui protestent contre l’obligation d’être vacciné pour passer la frontière entre le Canada et les États-Unis se poursuit après trois semaines d’actions. A Ottawa toujours paralysé par des dizaines de camions, un accord a été conclu avec les routiers qui pourraient libérer les rues de certains secteurs résidentiels de la ville.

La fermeture du pont Ambassador a entraîné des perturbations pour l’industrie automobile des deux côtés de la frontière. Plus de 25% des marchandises exportées entre les États-Unis et le Canada transitent par ce pont.

Hervé Rébillon
Les derniers articles par Hervé Rébillon (tout voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.