Actu Coronavirus

Coronavirus : les dirigeants de CNH Industrial (Iveco) renoncent à une partie de leurs salaires

Un don de 2 millions

Les initiatives se multiplient chez les constructeurs de poids lourds et équipementiers. Après Renault Trucks dont les cadres ont décidé de baisser leur rémunération, c’est au tour de l’équipe dirigeante de CNH Industrial (Iveco) de renoncer temporairement à une partie de sa rémunération, « pour faire preuve de solidarité avec son personnel. »

Le conseil d’administration a accepté de ne prendre aucune de ses rémunérations pour le reste de l’année, le chef de la direction par intérim bénéficiera d’une réduction de salaire de 50% pendant trois mois et le comité exécutif mondial d’une réduction de 20% pour trois mois.

Aider les projets caritatifs

CNH Industrial avait déjà annoncé avoir fait un don de 2 millions de dollars à la Fondation industrielle CNH et à d’autres projets caritatifs à travers le monde, « en mettant l’accent sur le soutien aux individus et aux communautés touchés par le virus. »

Cet engagement s’ajoute aux dons continus de fournitures d’équipements médicaux du groupe, y compris des ventilateurs, des équipements de protection individuelle, des générateurs électriques et des ambulances, aux prestataires de soins de santé dans les régions où CNH Industrial opère.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.