Actu Coronavirus

Coronavirus : les transporteurs américains touchés par les ports

Chute des trafics

Ce sont les transporteurs qui travaillent autour des ports qui subissent les premières conséquences de la propagation mondiale du coronavirus. Le volume de conteneurs importés entrant dans les ports de la cote ouest aurait chuté de 9% en février.

Le port de Seattle, l’un des foyers du virus aux Etats-Unis, est particulièrement touché avec une perte de 50 départs, l’équivalent sur une seule année.

« Parce que nos traversées sont en baisse, nos camionneurs ont du mal en ce moment, car il y a moins de fret entrant ou sortant du port. Ils signalent donc qu’ils réduisent leur capacité et mettent à pied des propriétaires-exploitants indépendants au rythme d’environ un par jour pour faire face à l’évolution des circonstances » a précisé Sheri Call, vice-présidente exécutive de la Washington Trucking Association.

Des entrepôts déjà remplis

Les baisses de trafic dans les ports restent cependant limitées car les entrepôts sont remplis d’importations anticipées avant les tarifs appliqués à la Chine par Trump. Les entreprises de transport pourraient donc ressentir plus d’effets dans les semaines à venir.

La Harbour Trucking Association, qui représente les entreprises de transport opérant dans les ports du sud de la Californie, a déclaré que le coronavirus avait eu “un effet sans précédent sur ses membres. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.