Actu Coronavirus

Coronavirus : Waberer annonce l’arrêt immédiat de ses camions

Coup de théatre. Waberer’s déjà fragilisé depuis quelques mois annonce avoir mis à l’arrêt l’ensemble de sa flotte de camions. Le transporteur hongrois victime de l’épidémie du coronavirus a même lancé le rapatriement de dizaines de conducteurs actuellement à l’étranger.

Le patron de Waberer’s, Erdélyi Barna, a déclaré : «Nous traversons une période sans précédent à laquelle nous devons apporter des réponses sans précédent. Je suis convaincu que les mesures que nous avons prises aujourd’hui permettront de trouver un équilibre entre l’amélioration de notre situation financière et le maintien du niveau de service que nous offrons à nos clients, tout en garantissant la pérennité de nos opérations dans les moments difficiles d’aujourd’hui. ”

Dans un communiqué, Waberer’s tente de se justifier utilisant le coronavirus pour précipiter l’arrêt de ses transports. Le transporteur annonce « qu’il a adopté immédiatement des mesures spéciales pour compenser les effets négatifs de COVID-19. » Dès le 17 mars dernier, la société annonçait des résultats du groupe « fortement affecté par les restrictions au niveau européen imposées par la pandémie. »

Un plan de rapatriement des camions et conducteurs a été adopté. La plupart des dépenses ont également été suspendues. Parmi les mesures décidées, les conducteurs seraient contraints de se mettre en congés – non rémunérés -.

Hervé Rébillon
Les derniers articles par Hervé Rébillon (tout voir)

4 Responses

  1. pas trop tot que ces société ferme pour du bon
    elles font beaucoup de tord au autre société national qui paye leurs taxes et salaires en europe et font travailler des chauffeurs nationaux

    1. S’ils arrêtent comment feras-tu tes courses BANANES ? C’est eux qui transportent toutes les marchandises.

  2. Tout le monde a le droit au travail que je sache il y a plusieurs années c’est bien les transporteurs français qui ont pleuré pour le cabotage et par la même occasion piquer le transport belge

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *