Actu

Covid : l’Allemagne va renforcer les contrôles sanitaires à la frontière avec la France

L’Allemagne souhaite fermer ses frontières avec la France. Berlin a annoncé qu’elle va renforcer ses contrôles sanitaires avec des tests obligatoires et des contrôles aléatoires. Rien n’a été décidé pour les routiers à destination ou en transit avec l’Allemagne. En revanche, l’Espagne a précisé que les conducteurs professionnels et les travailleurs transfrontaliers n’auront pas à présenter un test PCR négatif à partir de mardi.

L’Allemagne va ainsi classer la France en zone à haut risque face à la pandémie de Covid-19, avait annoncé jeudi soir la chancelière Angela Merkel. Jusqu’ici, seul le département frontalier de la Moselle est classé par l’Allemagne en zone à haut risque.

S’il n’y aucune avancée pour les professionnels de la route, pour les travailleurs frontaliers, des discussions sont en cours avec les régions concernées pour «essayer d’adapter le mieux possible ces mesures et faire en sorte que ces salariés soient le moins pénalisés possible» a précisé vendredi Jean-Yves Le Drian, ministre français des Affaires étrangères.

Les transporteurs craignent que soit mis en place un test négatif à l’entrée sur le territoire allemand voire la mise en quarantaine pendant 10 jours. De tels contrôles ont déjà été mis en place par l’Allemagne avec la Pologne, la République tchèque et le Tyrol autrichien. La Moselle est soumise à un régime plus souple de contrôles aléatoires et de tests antigéniques pour les travailleurs frontaliers.

Les autorités espagnoles de leurs côtés ont annoncé samedi qu’un test PCR négatif de moins de 72 heures serait désormais exigé pour toute personne souhaitant passer la frontière terrestre française pour se rendre en Espagne. Cette mesure qui prendra effet ce mardi exclut les conducteurs routiers de tout test.

(avec agences)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *