Actu

COVID, un an après, pourquoi le TRM s’en sort bien

Les entreprises de transport se portent de mieux en mieux. Selon l’enquête mensuelle du CNR, leur chiffre d’affaires augmente sensiblement en moyenne de 36,7%. Autre indicateur significatif : l’effectif des conducteurs routiers est aussi en hausse, +1,7% par rapport à mars 2019 et jusqu’à +11,3% en un an. Le CNR parle d’un effet rebond.

Les activités reprennent dans le transport routier de marchandises, à en croire les chiffres du CNR. Le chiffre d’affaires des transporteurs enregistre en un mois (de février à mars) une hausse comprise entre 19,4% et 25,9% avec une moyenne de 22,7%. L’évolution annuelle par rapport à l’avant crise est moindre mais non négligeable : +10,1%. Elle est plus forte sur une seule année avec un bond de 36,7%. Mars ayant été le premier mois de la pandémie en France.

Selon la dernière enquête de la FNTR, l’activité progresse dans le commerce de gros et l’industrie manufacturière et rattrape quasiment son niveau d’avant crise. En revanche, la situation se détériore dans le commerce de détail généraliste.

Le niveau de satisfaction des transporteurs diffère selon les régions. Les régions Grand-Est et Haut-De-France sont celles qui regroupent les entrepreneurs les moins satisfaits de la situation de leur entreprise (respectivement 52% et 50%). Dans la région Centre-Val- de-Loire, seulement 17% d’entre eux déclarent ne pas en être satisfaits.

Sur les effectifs, les voyants sont au vert puisque les indicateurs du CNR sont bons. Par rapport à mars 2019, l’effectif conducteurs est relativement stable à +1,7% en mars. L’évolution est plus marquée à +11,3% sur 12 mois. Elle témoigne d’un effet rebond par rapport à la période du premier confinement (mars 2020).

Dans sa dernière enquête, la FNTR indiquait que les chefs d’entreprise semblent plus optimistes pour les prochains mois même si la visibilité reste encore floue en raison de la crise sanitaire. 22% des transporteurs anticipent une hausse de leur activité contre 8% au 4ème trimestre 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *