Actu

Création d’un corridor de sécurité dans le code de la route

Un décret du 17 septembre 2018, publié hier, relatif à la sécurité routière prévoit une obligation pour les conducteurs, de changer de voie et réduire leur vitesse à l’approche de tout véhicule équipé de feux spéciaux, immobilisé ou circulant à faible allure sur un accotement ou une bande d’arrêt d’urgence. L’ASFA et les sociétés d’autoroutes saluent l’arrivée de cette notion de « corridor de sécurité » dans le code de la route pour mieux protéger les équipes en intervention exposés à de nombreux accidents mortels.

« Si le changement de voie est impossible, le conducteur doit alors s’éloigner le plus possible du véhicule en demeurant dans sa voie. Le décret prévoit que ces dispositions s’appliquent également à tout véhicule ayant fait usage de ses feux de détresse. La sanction prévue pour le non-respect de cette disposition est une contravention de la quatrième classe » précise l’ASFA dans un communiqué.

L’ASFA et les sociétés d’autoroutes avaient alerté l’an dernier sur une recrudescence inquiétante du nombre d’accidents touchant les équipes d’intervention : 187 accidents, 15 agents blessés et malheureusement un décès. Depuis le début de l’année, 87 accidents ont été enregistrés occasionnant 9 blessés. A titre de comparaison, malgré une légère baisse par rapport à 2017, le nombre d’accidents cumulés de janvier à mai 2018 a augmenté de 76% par rapport à la même période en 2016. La majorité de ces accidents sont causés par des conducteurs inattentifs, somnolents ou roulant trop vite.

(avec communiqué ASFA)

One Response

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.