A (RE)VOIR Actu

Daimler et Volvo produiront en série en 2025 leurs poids lourds hydrogène

Daimler et Volvo ont annoncé hier lancer ensemble la production en série des piles à hydrogène pour poids lourds à partir de 2025. Au sein de la coentreprise Cellcentric, les deux constructeurs entendent mettre en place « une des plus grandes productions en série de systèmes de piles à combustible en Europe ». Cette annonce précède-t-elle d’un rapprochement plus précis entre les deux concurrents sachant que Daimler va se retrouver isolé et donc vendable avec la scission avec la maison mère.

Martin Daum, Président du Directoire de Daimler Truck et Martin Lundstedt, PDG du groupe Volvo.

« C’est une priorité pour nous tous d’atteindre les objectifs de l’Accord de Paris d’ici 2050 au plus tard et devenir ainsi neutre en CO2 », a déclaré Martin Lundstedt, PDG du groupe Volvo. Et cela «ne sera pas possible uniquement avec les camions à batterie électriques », ajoute Martin Daum, Président du Directoire de Daimler Truck. En réalité, ce n’est pas une surprise totale puisque les deux constructeurs avaient annoncé la création début mars de leur coentreprise Cellcentric.

Les camions à pile électriques et à hydrogène ont vocation à se compléter «en fonction de l’utilisation individuelle du client», expliquent les entreprises. Un véhicule tout électrique sera adapté pour des charges légères et des distances courtes, tandis que pour les longues distances nécessitant une lourde charge, la pile à combustible «sera probablement le bon choix», selon le communiqué.

Outre les véhicules, Volvo et Daimler réclament la mise en place d’environ 300 stations-service de recharge rapide en hydrogène pour véhicules utilitaires lourds d’ici 2025 et environ 1 000 stations-service d’hydrogène en Europe d’ici 2030 au plus tard.

(avec agences)

Le système de double pile à combustible de cellcentric pour les camions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *