Camion autonome

Daimler Trucks créée une entité mondiale autour de la conduite automatisée

Daimler Trucks vient de créer l’Autonomous Technology Group, une organisation globale pour la conduite autonome, regroupant en une seule entité son savoir-faire mondial en la matière. La tâche principale de cette nouvelle entité est la mise en œuvre de la feuille de route établie par le groupe en matière de conduite autonome, en matière de recherche et de développement comme dans la mise en place de l’infrastructure d’exploitation et de réseau requise en vue de la production en série de camion à conduite autonome de niveau 4.

Cette nouvelle entité baptisée Autonomous Technology Group va mettre en œuvre la politique de Daimler Trucks destinée à mettre sur la route des camions autonomes dans un délai de dix ans. Afin d’y aboutir, Daimler Trucks a annoncé au dernier CES (Consumer Electronics Show) de Las Vegas en début d’année un investissement de plus de 500 millions d’euros (environ 570 millions de dollars). Dans le secteur du véhicule industriel, le niveau 4 est la suite logique du niveau 2, afin d’accroître la sécurité, l’efficacité et le productivité du monde du transport.

Martin Daum, membre du Board of Management de Daimler AG en charge de la division Trucks & Buses a déclaré : “Nous sommes pionniers en matière de camion autonome. Avec la formation de notre Autonomous Technology Group, nous passons à l’étape suivante, soulignant l’importance de la conduite autonome pour Daimler Trucks, comme pour l’industrie et la société. Avec cette nouvelle entité, nous allons maximiser nos efforts en matière de conduite autonome et l’impact de nos investissements autour de cette technologie stratégique. Nous serons alors dans la meilleure position pour mettre sur la route la conduite autonome afin de rendre le transport plus sûr, en sauvant des vies et en permettant aux entreprises d’améliorer leur productivité.”

Dès le 1er juin, Peter Vaughan Schmidt, actuellement responsable de la stratégie de Daimler Trucks, prendra la tête de cette nouvelle entité mondiale et inter-division, et reportera directement à Martin Daum. Schmidt dispose d’une expérience de 15 années dans l’industrie et fut, jusqu’à aujourd’hui, responsable du développement des véhicules autonomes chez Daimler Trucks. Peter Vaughan Schmidt : “Avec l’Autonomous Technology Group, nous regroupons nos experts mondiaux et leurs vastes connaissances en matière de conduite autonome. Dans un premier temps, nous allons nous focaliser sur des tests de conduite autonome dans des zones précises et entre des hubs aux USA. Nous allons ainsi travailler avec des clients qui sont utilisateurs potentiels de ce système. Nous allons développer les technologies nécessaires mais aussi les infrastructures et les réseaux. »

Le développement des logiciels de conduite automatisée est l’une des activités-clés de l’Autonomous Technology Group. Un autre point est le véhicule lui-même : il sera d’une part nécessaire pour l’intégration du système dans le châssis qui prendra en charge le rôle du chauffeur sur la route, en offrant le plus de sécurité possible ; d’autre part, le véhicule devra prendre en compte l’intégration des capteurs dans le châssis lui-même (caméras, lidar, radars), qui – grâce à une carte très détaillée – est en charge de faire prendre au camion la route adéquate. L’infrastructure et le réseau nécessaire à mettre en place par l’Autonomous Technology Group – autre activité-clé – se résumera à un centre de contrôle général et à des hubs installés dans des centres de logistique.

L’Autonomous Technology Group a une portée mondiale avec des experts travaillant dans les centres de développement du groupe Daimler installés à travers le monde, de Portland et Blacksburg (USA) à Stuttgart (Allemagne). D’autres installations seront construites, une fois la flotte test assemblée et déployée. L’entreprise Torc Robotics, installée à Blacksburg, est partie prenante de l’Autonomous Technology Group, une fois l’accord des autorités compétentes donné à Daimler Trucks pour finaliser ce récent achat. Les deux entreprises sont parfaitement complémentaires, l’expertise de Torc en matière de développement de logiciels, de Daimler Trucks dans celui de la production de camions fiables. Torc Robotics restera une entreprise indépendante et conservera son nom, ses équipes, ses clients et ses installations de Blacksburg. Les créateurs de Torc Robotics resteront aussi dans l’équipe de management.

Daimler Trucks va continuer à travailler dans le domaine de la technologie du véhicule autonome en synergie avec les autres entités du groupe Daimler, y compris avec la division voitures. Evidemment, les spécifications du camion – porteur ou tracteur –, et son quotidien – transporter des biens –, imposent des développements différents de ceux des voitures.

Daimler Trucks, pionnier du camion autonome

Daimler Trucks est le pionnier de l’autonomisation du camion. En 2014, le leader mondial du véhicule industriel a présenté le Mercedes-Benz Future Truck 2025, le premier camion autonome jamais imaginé, et fut le premier à démontrer les opportunités de cette technologie et tout le potentiel offert par de tels camions pour l’économie et la société. En 2015, le Freightliner Inspiration Truck a obtenu la première carte grise autorisant un camion semi-autonome à rouler sur route ouverte, alors que la même année, un Mercedes-Benz Actros doté de la technologie HighWay Pilot a effectué ses premiers tours de roues.

Avec les systèmes Active Drive Assist (monté sur les Mercedes-Benz Actros et les FUSO Super Great) et Detroit Assurance 5.0 avec Active Lane Assist (monté sur le Freightliner Cascadia), Daimler Trucks est le premier constructeur à assembler en série des camions semi-autonomes (niveau 2). Ce nouveau système permet au camion de freiner, accélérer et tourner de façon indépendante. Au contraire de certains produits n’autorisant pas une telle autonomie à toutes les vitesses, le duo Active Drive Assist/Detroit Assurance 5.0 le propose quelle que soit la vitesse, autre première dans le monde du véhicule industriel. Cette assistance longitudinale et latérale révolutionnaire est la conséquence d’une association nouvelle et unique entre caméras et radars.

(avec communiqué Daimler Trucks)

A lire aussi :

Daimler Trucks acquiert le développeur de technologie autonome Torc Robotics

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *