Économie

Daimler Trucks passe le cap du million de moteurs

L’usine Mercedes-Benz Trucks de Mannheim (Allemagne) et l’entité Detroit Diesel liée à Daimler Trucks North America (DTNA) viennent de passer le cap du millionième moteur, le fameux 6 cylindres. Depuis plus de dix ans, le constructeur allemand s’appuie sur l’idée de plateformes communes pour l’ensemble de ses camions. Ceci inclut les moteurs, les essieux et les transmissions.

Cette génération de moteurs commune, dont la plupart des composants sont standardisés, permet de répondre à l’ensemble des exigences des marchés mondiaux, des USA à l’Europe et au Japon malgré des normes différentes. Ce 6 cylindres en ligne n’est pas uniquement connu pour son efficience, sa puissance et son respect des émissions, mais aussi pour le large portfolio de cylindrées de 10,7 à 15,6 litres et de puissances de 240 kW/326 ch à 480 kW/625 ch.

Detroit Diesel a lancé la fabrication en série de ces moteurs en 2007. La production de ces 6 cylindres en ligne a débuté trois ans plus tard à l’usinde de Mannheim, avec le support des collègues américains. Dans cette usine, il suffit de 6 jours pour construire un de ces moteurs, de la fonderie de base à l’assemblage final.

Tous ces camions lourds ont aussi bénéficié des améliorations incessantes apportées sur ces motorisations depuis leur lancement. Ainsi l’utilisation d’huile plus moderne facilitant une meilleure friction, de nouvelles transmisisons ou des nouvelles stratégies offertes par le PPC – Predictive Powertrain Control. L’ensemble des camions lourds du groupe Daimler, du Mercedes-Benz Actros au Freightliner Cascadia en passant par la Fuso Super Great, ainsi que les bus inter-urbains et les cars badgés Mercedes-Benz ou Setra, sont aujourd’hui équipés de ces moteurs robustes et fiables.

(avec communiqué Daimler)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.