Camions

De nouvelles performances record pour le Starship de Shell

Shell Starship

Shell révèle de nouvelles performances de son véhicule de démonstration Starship 2.0. La nouvelle version ne change pas du point de vue visuel, en revanche il est plus léger et gagne en charges. 

Le Starship 2.0 a été construit sur un châssis International LT 2021 doté d’un moteur Cummins X15 400 EX Efficiency Series 2020 associé à une transmission surmultipliée Eaton Endurant à 12 vitesses. Des réductions de poids ont été possibles grâce à des essieux moteurs Fuelite+ 6×2 de Meritor, des pneus Michelin X Line Energy Z avec une plage de charge H sur les essieux moteurs et des pneus Michelin X One Line Energy à l’arrière.

Shell a fourni comme huile une Rotella T6 Ultra 5W30 FA4 et comme liquide de refroidissement à durée de vie prolongée le Shell Rotella NF, une huile pour engrenages Shell Spirax S6 GME 40 75W80 et la graisse pour châssis Shell Gadus 55 V220 2.

Le nouveau modèle toujours en fibre de carbone transporte un poids de 22 tonnes alors que son prédécesseur enregistrait une charge utile de 18 tonnes. Le véhicule a effectué un parcours de 3 500 kilomètres sur les routes de Floride.

Le Starship première version avait atteint 178,4 tonnes-milles par gallon au cours de ce voyage, soit 248 % de mieux que la moyenne nord-américaine de 72 tonnes-milles par gallon (3,78 litres).

L’aérodynamisme a été nettement amélioré : le nouveau Starship a atteint un coefficient de traînée de 0,25, contre 0,6 avec un semi-remorque ordinaire et 0,02 avec un avion.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.