Actu

Démission Hulot : nous allons continuer à avancer sur la mobilité propre (Elisabeth Borne)

Elisabeth Borne, ministre des transports, s’est finalement exprimée sur le départ de son ministre de tutelle, Nicolas Hulot, à la Transition écologique et solidaire. Lors d’un déplacement à Clermont-Ferrand, elle a parlé d’un « décision qu’elle regrette » et a assuré qu’elle continuera à avancer sur la mobilité propre, sans dire un mot sur la Loi d’Orientation sur les Mobilités. Le projet de vignette poids lourd sera, sans aucun doute, repoussé une nouvelle fois.

« C’est une décision que je regrette, a déclaré la ministre des transports qui a du écourter son déplacement à Clermont-Ferrand. J’ai beaucoup aimé travailler avec Nicolas Hulot. J’ai pu mesurer son engagement et sa sincérité. Je suis fière des dossiers que nous avons pu faire avancer. Je pense à Notre-Dame-des-Landes et à ce que nous avons engagé sur la mobilité propre. Nous allons continuer, avec beaucoup de détermination, à avancer sur ce sujet et, de cette façon, nous rendrons hommage à son engagement et, je l’ai dit, à sa sincérité. »

Concernant le successeur de Nicolas Hulot toujours pas nommé, Elisabeth Borne a déclaré : « Son remplacement est un sujet sur lequel le président de la République et le Premier ministre vont se pencher dans les prochains jours, comme ils l’ont indiqué. Au sujet d’un remaniement, je n’ai aucun commentaire à faire. »

Selon nos informations, concernant le dossier de redevance temporelle et de vignette poids lourd, le ministère des transports ne fera rien tant que le remplaçant de Nicolas Hulot ne sera pas nommé. Selon un proche du cabinet de la ministre des transports, les dossiers sur la Loi d’Orientation sur les Mobilités avancent pourtant, le projet vient d’être déposé au Conseil d’Etat. Reste les derniers arbitrages « financiers et fiscaux » entre le ministère et Bercy qui joue les prolongations.

One Response

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.