Actu

Des industriels mettent en garde contre le risque d’abandonner le diesel

camion europe

Dans une lettre adressée à l’Union Européenne, le Conseil européen des chargeurs (European Shippers’ Council), FuelsEurope et l’IRU ont demandé que les carburants neutres en carbone pour les moteurs à combustion soient reconnus comme une solution de décarbonation à long terme, aux côtés de l’électrification et de l’hydrogène. Bruxelles doit revoir prochainement la proposition de réglementation européenne sur le CO₂ des véhicules utilitaires lourds (HDV).

« Pour un secteur logistique européen stable et qui fonctionne bien, les transporteurs routiers et les chargeurs doivent être en mesure de décider quelle technologie est la mieux adaptée aux différents types d’opérations afin d’atteindre notre objectif commun : la neutralité carbone d’ici 2050 » ont écrit les signataires. « Cependant, l’atteinte de cet objectif dépend des options technologiques permises par la législation à venir, qui a un impact à la fois sur les véhicules et sur les infrastructures » ont-ils ajouté.

Une batterie équivaut à l’alimentation de 100 foyers

Les auteurs de la lettre indiquent que « passer complètement de l’autonomie de conduite de 1 500 km d’un camion de 40 tonnes à carburant liquide à une l’autonomie du camion électrique de 300 km, avec une infrastructure de recharge et une disponibilité du réseau incertaines, posera des risques sérieux sur certaines liaisons long-courriers. » Ils donnent un exemple : « la batterie d’un gros camion équivaut à l’électricité quotidienne nécessaire pour alimenter plus de 100 foyers. »

Pour Raluca Marian de l’IRU : « les chaînes logistiques vitales qui fournissent aux citoyens de l’UE de la nourriture, des médicaments et d’autres produits essentiels ne devraient pas être soumises à un saut incertain dans l’obscurité qui pourrait compromettre leur stabilité. Un abandon complet de la combustion, bien que cela aussi puisse atteindre le même objectif, en fonction de ce qui est brûlé, ne peut être décrit que comme une expérience inutile et risquée », a-t-elle ajouté.

Hervé Rébillon
Les derniers articles par Hervé Rébillon (tout voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *