Actu

Désormais sans Iveco, CNH Industrial annonce qu’il ira mieux

CNH Industrial qui s’est séparé des activités poids lourds (Iveco) et bus, annonce viser un chiffre d’affaires compris entre 20 et 22 milliards de dollars en 2024, soit une croissance annuelle de 6%, et ce malgré le contexte fragile de l’économie mondiale.

« La situation s’améliorera probablement en 2023, mais c’est un défi », a reconnu Scott Wine, le pdg du groupe italo-américain un mois après la scission des activités de camions, bus et véhicules commerciaux, qui ont donné naissance à une nouvelle société cotée, Iveco Group.

Le dirigeant s’est montré confiant en la capacité de son groupe à atteindre ses objectifs. Après le rachat en 2021 de la société américaine de technologies de l’agriculture Raven Industries pour 2,1 milliards de dollars, le groupe compte poursuivre sa stratégie «disciplinée» en matière de fusions-acquisitions, a-t-il assuré.

Selon le plan stratégique, le chiffre d’affaires de CNH Industrial devrait atteindre entre 20 et 22 milliards de dollars en 2024, après 17,8 milliards en 2021 et 13,7 milliards en 2019, avant la pandémie de coronavirus.

En 2021, l’activité machines agricoles a généré 76% des recettes, contre 16% pour les engins de chantier, alors que les services financiers ont contribué pour 8%. La marge opérationnelle du groupe devrait de son côté s’élever à 12-13% en 2024, après 9,9% en 2021. Pour la branche agricole elle est prévue entre 14,5% et 15,5% en 2024, alors que celle du secteur engins de chantier devrait être comprise entre 5,5% et 6,5%.

(avec agences)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.