Actu

DHL choisit Shell pour déployer son infrastructure de recharge électrique

Shell sera chargé de compléter le réseau de bornes électriques pour le compte de DHL Express. 140 nouvelles installations seront mises en place. Le partenariat initié en août 2020 a déjà permis d’installer plus de 260 bornes réparties sur 24 sites DHL Express partout en France.

« L’accès aux bornes de recharge est un enjeu clé pour faciliter l’utilisation des véhicules électriques et encourager son développement. Notre volonté était de mettre en place une infrastructure propre et d’envergure pour simplifier la recharge au quotidien de nos chauffeurs, accompagner la conduite du changement avec un réseau puissant et permettre à nos partenaires de profiter de ce réseau », a expliqué Laurent Zerafa, responsable du Service Parc Automobile chez DHL Express France.

Avec plus de 100 bornes de recharge disponibles en Ile-de-France, la moitié de l’infrastructure nationale est concentrée dans la région francilienne, notamment sur le site de Gennevilliers, qui comptabilise à lui seul plus de 64 bornes et devient ainsi le site DHL Express le mieux équipé de France et un des tous premiers en Europe.

Shell met à disposition de DHL une plateforme de gestion en ligne de l’infrastructure pour une maîtrise des coûts de recharge, une meilleure visibilité des activités, et le paramétrage des accès aux bornes et tarifs de chacun.

Des services de « Smart Charging » (recharge intelligente) qui désignent toutes les solutions et technologies visant à optimiser la recharge des véhicules électriques tels que l’équilibrage de charge dynamique pour entreprise (« Dynamic Power Sharing for Business ») seront proposés. Ce service permet notamment à DHL Express d’augmenter la vitesse de recharge ou le nombre de bornes sur chaque site, grâce à une répartition en temps réel de l’énergie disponible entre le bâtiment et les bornes, selon la consommation de chacun, sans augmenter son contrat d’électricité ni risquer le court-circuit.

L’équipement en bornes de recharge s’inscrit dans la politique « Go Green » de DHL Express, et tout particulièrement sur la réduction de CO2 sur les premiers et derniers kilomètres, avec des objectifs ambitieux : 70% de réduction d’ici à 2025 et 90% d’ici à 2050. L’infrastructure mise en place par Shell a déjà permis à DHL Express France d’économiser 266 tonnes de CO2 depuis le début du partenariat en août 2020.

L’équipement d’une quinzaine de sites supplémentaires est déjà prévu en France d’ici début 2023 soit plus de 100 bornes supplémentaires qui viendront compléter l’infrastructure de recharge.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.