EDITO HERVE REBILLON

Attraction métier TRM : et si on parlait salaires !

Et si on rentrait dans le vif du sujet ? Jamais ne sont évoqués les salaires quand est abordée la pénurie de conducteurs. Personne n’en parle et se pose la question : et si le métier attirait moins en raison des faibles revenus ? Depuis le 1er janvier, les taux horaires des principaux coefficients des rémunérations de conducteurs routiers sont en dessous du taux horaire du Smic à l’exception d’un seul coefficient : le plus haut qui s’y rapproche cependant dangereusement. Du jamais vu. Et là encore, personne n’en parle.

Ce n’est pas un secret : les salaires restent un sujet tabou en France. Ce qui expliquerait probablement ce silence surprenant. Je n’ai lu aucune tribune à ce jour, hormis les syndicats, sur ce thème.

En France, comme dans d’autres pays, il est de tradition dans le transport routier d’englober dans le salaire des routiers les frais et bien sûr les heures supplémentaires. Mis à nu, aujourd’hui (avec le taux horaire du Smic 2019), le salaire d’un routier français n’est guère attirant ! D’ailleurs, les syndicats n’ont jamais caché leur réticence à la désocialisation et la défiscalisation annoncées des heures supplémentaires. Ils préféreraient, et c’est compréhensible, que les heures supplémentaires soient intégrées dans les salaires.

Il est fort à parier que les négociations salariales (qui tardent à débuter et on comprend pourquoi) risquent d’être tendues. Les uns (représentants des salariés) souhaitant des revenus décents, les autres (le patronat) jouant sur la désocialisation et la défiscalisation des heures supplémentaires et les trésoreries à sec pour ne pas vouloir présenter une hausse des salaires !

Reste à savoir si les transporteurs ont les moyens de financer des salaires plus importants. Pourront-ils prendre l’exemple de Walmart, le géant américain de la distribution, qui a décidé de proposer des salaires de 90 000 dollars annuels (79 000 euros) ? C’est moins sûr.

oleo100

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *