EDITO HERVE REBILLON

EDITO de Hervé Rébillon : des nouvelles énergies trop vulnérables

Il a fallu attendre les hausses importantes du gaz et de l’électricité puis du conflit sur l’Ukraine pour se rendre compte de la fragilité voire de la vulnérabilité des nouvelles énergies pour le transport. Avec une question cruciale : sont-elles remises en cause alors que la transition énergétique repose principalement sur elles ?

Comme le confirmait dernièrement l’une des fédérations de transport routier, le nombre de camions roulant au gaz à l’arrêt ne cesse de croître. La raison : le prix prohibitif du gaz. Il est aujourd’hui deux fois plus cher que le gasoil. Les transporteurs à qui on avait promis des nouvelles énergies propres et rentables s’en mordent les doigts. Reste à savoir alors vers quelles énergies se retourner ?

Autre bé mol : notre dépendance énergétique. 43% du gaz importé en Europe est russe. La crise en Ukraine montre clairement que l’approvisionnement au gaz apparait comme une arme diplomatique redoutable dans les discussions entre l’Europe et la Russie. Les Occidentaux ont dévoilé la semaine dernière une série de sanctions inédites, dont le ciblage des livraisons de gaz naturel russe en Europe. Au moins, nous sommes prévenus.

Dans le pire scénario qui est peu vraisemblable, la France pourrait manquer de gaz. Difficile dans ce contexte d’imaginer un pays doté d’un parc poids lourd au gaz … On nous vend des camions connectés et automatisés, les semi-conducteurs et puces viennent à manquer ; on nous impose des camions propres, les prix des nouvelles énergies s’envolent, avec un problème commun : notre dépendance industrielle et énergétique.

One Response

  1. Bonjour
    Vous avez entièrement raison,il en va de même pour nos véhicules particuliers.
    On nous promet avec le 100/100 électrique des factures bien moindre qu’avec le carburant fossile.
    Lorsque tout le monde sera équipé de ce système le prix de l’électricité explosera à son tour.
    Il faudra bien compenser la perte des taxes que rapportaient les carburants.
    C’est un peu comme le tabac on a inventé la cigarette électronique mais sans résoudre le problème.
    Bonne journée à tous,bonne route à tous les chauffeurs

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.