EDITO HERVE REBILLON

L’AFTRAL décide de ne pas laisser les jeunes sur le carreau

Nous vous en parlions sur TRM24.fr, l’AFTRAL a décidé de ne laisser aucun jeune sur le carreau. Il s’engage à trouver un employeur à tous les apprentis qui n’ont pas réussi dans leurs recherches. Une belle initiative que nous devions saluer.

Loïc Charbonnier, le président de l’AFTRAL, ne s’est pas trompé dans ses déclarations en disant que son groupe souhaitait ainsi « donner toutes leurs chances aux jeunes pour leur permettre d’intégrer les entreprises. » Alors que bon nombre d’étudiants se sentent délaisser. C’est aussi une manière de lancer le message que le secteur en pleine pénurie de main d’œuvre roulante est prêt à accueillir les jeunes. Une aubaine pour tous.

Le gouvernement avait déjà donné un coup de pouce l’été dernier. Le dispositif Plan de relance de l’apprentissage qui avait été mis en place laissait aux jeunes apprentis un délai de 6 mois (au lieu de 3 mois) pour trouver un employeur. Ils pouvaient rester en centre de formation des apprentis (CFA), sans contrat, pendant ces 6 mois. Mais ce délai prend fin dans une semaine et l’AFTRAL a décidé de prolonger gracieusement cette « aide ».

Mais le plus rassurant est le nombre de jeunes qui ont déjà trouvé un employeur. L’AFTRAL parle des 2/3 des apprentis qui ont pu mettre en place un contrat d’apprentissage avec une entreprise du secteur. Ce qui est déjà un succès et une bonne nouvelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.