EDITO HERVE REBILLON

EDITO de Hervé Rébillon, les devoirs de vacances de Clément Beaune

Ayant rencontré récemment les partenaires sociaux du transport routier, le nouveau ministre délégué aux transports est fin prêt pour potasser les dossiers sensibles du secteur. Les thèmes ne manquent pas. Et Clément Beaune va pouvoir partir en congés avec ses devoirs de vacances.

« Le ministre a été à l’écoute ! » ont souligné les fédérations du transport routier qui attendaient cette rencontre tant les dossiers brûlants sont nombreux. Hausse du carburant, transition énergétique, pénurie de main d’œuvre, le secteur subit de front les répercussions des crises sanitaires et économiques qui s’enchaînent.

Le ministre a tout l’été pour réviser et surtout trouver des solutions aux problématiques du transport routier. La rentrée promet d’être chaude aussi. Il faudra qu’il propose dès septembre une série de mesures en faveur du secteur s’il ne veut pas que les transporteurs lancent des actions. Car patrons et salariés sont remontés.

Il a déjà confirmé aux organisations professionnelles la prorogation des 15 centimes (avec conservation de la neutralisation des indices) pour les mois d’août et de septembre, puis un principe de dégressivité à partir du mois d’octobre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.