EDITO HERVE REBILLON

EDITO de Hervé Rébillon : les prix augmentent dangereusement

Vendredi, le diesel a battu son record de prix avec un litre à 1,68 euros en moyenne. Même si on prédit sa disparation pour bientôt, il reste essentiel pour que les camions continuent à rouler. Lorsque son prix au litre augmente, toute la profession s’inquiète. Depuis quelques semaines, sa hausse atteint dangereusement des niveaux record.

Le prix du gasoil est passé en un mois de 1,306 euros en moyenne à 1,604 euros, ce qui représente une hausse de 22,8%. Quoique moins nombreux, les utilitaires et les camions roulant au gaz sont concernés aussi par la hausse du .. gaz. Les nouvelles énergies ont aussi un coût non négligeable.

Avant qu’il ne roule, un camion et ses équipements sont produits en usine. Et une usine pour fonctionner a besoin d’électricité. Et là encore, la hausse des prix de l’électricité inquiète le secteur. Un équipementier me confiait que l’électricité pour produire certains de ses produits était passée de 67 euros par heure à 250 euros ! Avec évidemment l’impossibilité de répercuter la hausse dans sa totalité sur le prix de l’équipement.

Ces hausses obligent les constructeurs et les équipementiers à revoir leur feuille de route pour 2022. Certains envisagent même d’arrêter la production de certaines de leurs produits car désormais trop cher à produire.

Ces envolées des prix du gasoil, de l’électricité et du gaz impactent sans aucun doute la filière du véhicule industriel et du transport routier. Les usines et les camions tournent à ces énergies. Les acteurs vont devoir trouver des solutions, faire preuve d’imagination pour limiter la casse. 2022 devrait être une année entre parenthèse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.