EDITO HERVE REBILLON

EDITO de Hervé Rébillon : les sénateurs inventent les itinéraires de fuite

Dans le rapport de leur mission d’information relative au transport de marchandises face aux impératifs environnementaux, les sénateurs Rémy Pointereau et Nicole Bonnefoy n’hésitent pas à enfoncer le clou en préconisant de durcir les mesures anti-camion. Pire, ils inventent les « itinéraires de fuite ». Surréaliste.

L’idée des sénateurs est simple et sans appel : ils souhaitent lister ce qu’ils ont nommé les « itinéraires de fuite », les routes que les routiers prennent pour « éviter les péages ». Dans un but bien précis : ajouter aux ZFE, ces zones à faibles émissions, des ZRN, des « zones de réduction de nuisances ». Les politiques veulent clairement limiter voire interdire la traversée de certaines petites villes et villages.

Utiliser le mot « fuite », n’est-ce pas humiliant pour des femmes et des hommes qui ont toujours répondu présents en pleine pandémie alors que chacun d’entre nous était confiné chez soi, bien à l’abri du virus ?

Alors, une question : par où vont passer les milliers de camions qui roulent tous les jours en France si nous leur interdisons de plus en plus les villes et bientôt les villages ? Leur itinéraire quotidien va rapidement se transformer en un véritable jeu de pistes et en vrai parcours du combattant.

Fort heureusement, cette préconisation qui pourrait devenir un amendement dans le cadre du projet Climat n’a peu de chance d’être votée. Sinon, à ce rythme, les camions n’auront plus de droit de bouger !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *