EDITO HERVE REBILLON Instantané TRM24

Non les camions ne sont pas des monstres de la route !

Là encore, contrairement à une idée reçue et surtout bien répandue, les poids lourds sont impliqués dans peu d’accidents en France. Non, les camions ne sont pas des monstres sur nos routes !

3 000 poids lourds ont été impliqués dans des accidents corporels routiers en 2019 (ce qui ne veut pas dire qu’ils sont responsables) sur la totalité des 56 000 accidents recensés. Ce qui représente environ 3% par rapport à la présence des véhicules présents. Taux qui n’a pas bougé depuis 10 ans et surtout loin de certaines autres catégories. La part des motos dans les véhicules présents est passée de 9% en 1999 à 14,2% en 2019. Et il est intéressant de voir que la part des petits utilitaires légers a explosé depuis 2009 passant de 1,7% à 7%.

Mais le constat est encore plus frappant si l’on compare par rapport aux kilomètres parcourus, sachant qu’un poids lourd avale des milliers de bornes chaque année. Ainsi, le taux d’accidents pour les camions est passé de 128 milliards de véhicules x kilomètres parcourus à 85 de 2009 à 2019. Le taux des voitures légers est de 112 aujourd’hui.

Quant aux victimes, sur les 3 244 décès liés aux accidents routiers, 40 sont des routiers (contre 54 en 2019). Toujours trop. 740 deux roues motorisés ont trouvé la mort dans des accidents corporels de la route en France. Le nombre de tués dans des accidents avec poids lourd(s) est de 390, la moitié par rapport à 10 ans. Là encore, les conducteurs ne sont pas pour autant responsables.

« Les poids lourds sont proportionnellement moins présents dans les accidents que ne le supposerait leur participation à la circulation générale » indique clairement une note de l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière.

En résumé, arrêtons de dire haut et fort que le camion tue !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.