EDITO HERVE REBILLON

EDITO de Hervé Rébillon : non les réseaux sociaux n’ont pas remplacé la CB

Nombreux sont ceux qui comparent les réseaux sociaux à la mythique CB. Les finalités ne sont pas les mêmes. Mais est-il nécessaire de faire la comparaison, tant les deux modes de communications n’ont rien vraiment en commun ?

Tout d’abord, derrière la CB, personne ne se cachait. Les messages n’étaient pas anonymes comme sur les réseaux sociaux où la plupart dissimulent leur identité. A l’époque de la citizen band, la bande des citoyens, chacun avait son pseudo toujours associé à son outil de travail, le camion. Dragon44, HardRoad, Fantastique, les appellations ne manquaient pas. Tout le monde connaissait la vraie identité de tel ou tel pseudo derrière son volant. Aujourd’hui, les messages les plus violents sont postés incognito.

Beaucoup diront que la CB était déjà une jungle dans les années 80 quand elle est apparue sur les routes, à bord des camions. Les professionnels de la route savaient cependant que le respect était légion. Et gares à celui qui dépassait la ligne blanche. Les truckers US qui adoptèrent la CB plus tôt (1973) l’utilisèrent dans un premier temps pour éviter les contrôles de police. Lorsque les automobilistes français se sont emparés de l’outil pour éviter les radars, les routiers les ont très vite fait fuir en leur donnant de fausses informations. Une manière de garder la CB sérieuse.

L’appel à la grève pour le 15 août sur Facebook a été un flop total. Là encore, ceux qui relayaient la fake news se cachaient derrière leur pseudo. Au temps de la CB, le message aurait été diffusé et appliqué sur toutes les routes en peu de temps. Combien de grèves et de mouvements des routiers se sont organisés par messages CB.

Au fil des années, le GPS a débarqué. Il n’y avait plus besoin de la CB pour trouver un itinéraire. Les radios d’autoroute que j’ai bien connues à partir de 1990 ont donné en temps réel les bouchons. La mode de la CB était passée.

Oui, c’est vrai que la CB fut le premier réseau social. Twitter ou Facebook sont loin, très loin de l’irremplaçable et traditionnelle CB.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.