EDITO HERVE REBILLON

EDITO de Hervé Rébillon, quand les métiers du transport montent sur scène

L’initiative est intéressante à plus d’un titre. Des apprentis vont monter sur scène pour mettre en avant leur futur métier : conducteurs, cariste, mécanicien. Le secteur du transport ne pouvait pas rêver mieux pour promouvoir ses professions alors que la pénurie de main d’œuvre s’accentue.

Apprentiscène existe depuis près de 20 ans. L’idée de base est de valoriser les métiers. Et vu la diversité des métiers dans le transporteur, les jeunes ne devraient pas manquer de créativité. Chaque poste – de conducteur à déménageur en passant par préparateur de commande – offre une richesse de contenu et des situations variées.

Et il n’y a pas mieux que les jeunes eux-mêmes pour transmettre à d’autres jeunes. Il est fort à parier qu’ils s’exprimeront avec leurs mots et sous une forme moderne. Ils seront guidés par des metteurs en scène pour préparer et répéter leur sketch d’environ trois minutes.

Grâce à cette expérience de « scène », les apprentis vont apprendre à s’exprimer, un atout dans les métiers du transport qui reste un univers de contacts. Ils apprendront aussi à acquérir les fameux soft skills, ces compétences qui seront toujours utiles quand ils seront sur la route ou dans un entrepôt. Savoir s’organiser, être flexible ou encore avoir le sens de l’initiative, avoir un esprit d’équipe.

Saluons les apprentis et l’AFT qui a décidé de s’y associer. Plusieurs établissements de formation vont ainsi participer à l’événement. Des groupes de 5 à 7 apprentis vont investir fin novembre la scène du théâtre Marigny à Paris, pour jouer ces saynètes. C’est avec de telles initiatives que l’image du transport routier sera redorée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.