Actu

UE : adoption du Manifeste du Bureau Commun TRM sur les prochaines priorités politiques

Les représentants des fédérations allemande (BGL), nordique (NLA) et française (FNTR) ont officiellement adopté leur Manifeste Commun présentant les priorités européennes du secteur du transport routier de marchandises pour la période législative de l’Union Européenne 2024-2029.

« Pour nous, ce fut un succès lorsque le Paquet Mobilité a été adopté et est entré en vigueur, étape par étape, à partir d’août 2020. Mais nous restons préoccupés par sa bonne mise en œuvre, et ce, même si l’on connaît l’engagement de la Commission européenne, de l’ELA, et de l’IRU avec l’ETF dans le projet Trace 2, notamment » a indiqué Florence Berthelot, Déléguée Générale de la FNTR. « Nous continuerons à défendre, avec nos autorités nationales, une approche uniforme de l’application du Paquet Mobilité, comme nous l’avons fait aujourd’hui à Paris de manière très constructive. C’est crucial. »

Ce document présente au total 7 recommandations parmi lesquelles les principaux défis de la transition écologique, de la numérisation et du manque de conducteurs.

« La défense d’une concurrence loyale entre les entreprises du secteur, à travers les aspects sociaux et les règles d’accès au marché, par le biais de la bonne mise en œuvre du Paquet Mobilité constitue également une priorité essentielle » indiquent les 3 fédérations dans un communiqué.

Depuis 2019, les trois fédérations ont uni leurs forces pour créer un Bureau Commun représentant les intérêts d’environ 25 000 entreprises du transport routier et employant 650 000 personnes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *