Actu

Elon Musk forcé d’abandonner la présidence du CA de Tesla

La nouvelle est tombée en plein week-end. Le très médiatique Elon Musk, fondateur de Tesla, abandonne la présidence du conseil d’administration du groupe suite à un accord conclu à l’amiable avec la Securities and Exchange Commission (SEC), le gendarme de la bourse américaine, qui l’accuse de fraude. L’homme d’affaires ne perd pas tout puisqu’il demeure son directeur général.

Cet accord met ainsi fin aux poursuites engagées la semaine dernière par le gendarme de la bourse, qui avait surpris la sphère financière internationale en accusant Elon Musk d’avoir induit en erreur les investisseurs en évoquant dans un tweet un retrait de la Bourse de son entreprise, dont il est le principal actionnaire avec une part de quelque 20 %.

Pour qu’Elon Musk soit un peu moins libre de ses mouvements et de ses tweets, son moyen de communication favori, la SEC a donc obtenu que Tesla nomme deux directeurs indépendants au conseil d’administration, dont l’un prendra la présidence.

Quelles conséquences ? Ce nouvel épisode va donner moins de pouvoir de décision à Elon Musk même s’il continue d’être responsable des opérations du constructeur. La production du Model 3 se poursuit au rythme de 5 000 véhicules semaine depuis juin. Aujourd’hui, ce sont les livraisons qui sont retardées en raison du succès de la nouvelle voiture. Quant au projet de camion autonome, Elon Musk n’a pas dit son dernier mot. Après avoir annoncé abandonner tout projet de poids lourd automatisé, l’homme d’affaire ne compte pas délaisser le développement du fret … autonome. A suivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.