Actu

Enquête CNR : peu d’écart désormais entre les salaires régional et longue distance

Dans son enquête Longue distance et régional 2018, le CNR s’est intéressé aux rémunérations des conducteurs routiers en analysant les résultats non plus par véhicule mais par conducteur. Il en ressort que les salaires des conducteurs longue distance et ceux roulant en régional n’ont aujourd’hui que très peu d’écart. Le total des salaires, charges et frais de déplacement des conducteurs représente en moyenne 35% du coût de revient d’un ensemble articulé.

Un conducteur a temps plein roulant en longue distance perçoit une rémunération de 2 443 euros (+2% par rapport à 2017) alors qu’un conducteur en régional touche en moyenne 2 339 euros (+4,9% en un an). Les primes sont quasi identiques pour les 2 profils. Seules les indemnités de déplacement par jour d’activité diffèrent réellement : 43,28 euros pour un conducteur en longue distance contre 18,25 euros pour celui en régional.

Selon la taille de l’entreprise, les salaires diffèrent. Et surprise, ce sont les petites structures (jusqu’à 19 salariés) qui paient le mieux leur conducteur longue distance : 2 454 euros contre 2 435 euros pour une entreprise employant 50 salariés et plus. Pour les conducteurs en régional, les entreprises (entre 20 et 50 salariés) sont les plus généreuses avec des salaires de 2 370 euros (contre 2 293 euros pour celles de 50 salariés et plus.

Selon l’enquête du CNR, ce n’est pas parce qu’un conducteur réalise le plus de kilomètres qu’il sera mieux payé. En longue distance, un conducteur qui réalise 122 000 km/an touche 2 357 euros mensuels alors que celui qui effectue 112 400 km/an touche 2 502 euros mensuels. En régional, celui qui réalise le plus de kilomètres gagne plus.

Le coût total annuel d’un conducteur est plus élevé pour un conducteur en longue distance que pour celui en régional : 49 419 euros contre 41 412 euros. Ces derniers on augmenté en particulier pour les salaires des conducteurs en régional : +4,7% sur un an. Les cotisations employeurs sont plus importantes pour un conducteur longue distance que pour un conducteur régional puisqu’elles représentent 30,9% du coût total pour le premier profil contre 27,6% pour le second.

Lire l’Enquête CNR dans son intégralité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *