Actu

Enquête Daimler Vito : les moteurs Renault impliqués ?

Après que la KBA ait demandé à Daimler de rappeler ses Vito doté d’un moteur 1,6 litre diesel Euro 6 qu’elle soupçonne d’être équipé de « logiciels truqueurs », les enquêteurs s’intéresseraient à Renault dont ses moteurs OM622 équipent les Vito ciblés.

On a appris que le constructeur français fait lui-même l’objet d’une enquête de justice ouverte en janvier 2017 à la suite d’investigations de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF). Mais on ne sait pas si l’enquête est liée directement à l’affaire Daimler. Le parquet de Stuttgart s’est contenté de répondre qu’il était en contact avec des “autorités étrangères.”

Dernier épisode en date : le président du directoire de Daimler, Dieter Zetsche, a été convoqué hier au ministère allemand des Transports où il a du s’expliquer sur le logiciel qualifié d’illicite par la KBA, l’autorité de tutelle du secteur automobile en Allemagne. Elle remet en cause ce logiciel découvert sur certains modèles diesel du groupe qui permettrait, selon elle, de contourner les tests d’émissions polluantes. “Le logiciel manipulerait le système de dépollution par SCR, conduisant à un dépassement des émissions d’oxydes d’azote (NOx).”

Comme nous vous l’indiquions dans un précédent article, Daimler a annoncé avoir l’intention de déposer un recours contre cette décision et d’aller en justice si nécessaire, « tout en déclarant coopérer pleinement avec la KBA. »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.