Actu

Enquête FNTR : le moral des transporteurs au plus bas

Selon la dernière enquête de conjoncture de la FNTR, la situation économique reste difficile pour le secteur et les transporteurs n’ont toujours pas le moral. Au deuxième trimestre 2022, ces derniers sont en effet très pessimistes concernant leur activité et prévoient même une régression de celle-ci au 3ème trimestre.

Même constat du côté des intentions en matière d’investissements. Le solde d’opinion qui avait progressé légèrement depuis la crise en 2020, baisse pour la 2ème fois consécutive, et se situe, de nouveau, très en-dessous de la moyenne de longue période. Un niveau qui en dit long sur l’état de santé des entreprises et qui pourrait avoir un impact direct sur leur capacité à mener à bien la transition écologique de leurs flottes.

Globalement, le baromètre FNTR démontre une insatisfaction croissante des chefs d’entreprises concernant la situation de leur entreprise au fil des trimestres.  Une situation à l’image des secteurs clients et fournisseurs où, selon les dernières enquêtes de conjoncture INSEE, l’activité se dégrade de façon quasi générale pour l’industrie manufacturière et le commerce de gros.

En ce qui concerne l’emploi dans le TRM, l’indicateur qui mesure l’évolution des effectifs des 3 derniers mois se dégrade également tout comme celui mesurant la tendance pour les 3 mois à venir. Toutefois au regard du niveau de tension en matière d’emploi sur le secteur, les difficultés de recrutement persistent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.