TRM24 Le Mag

Époqu’Auto 2021 : un plateau consacré aux véhicules utilitaires

Berliet Laffly

Après deux ans d’absence, le salon Epoqu’Auto se tiendra du 5 au 7 novembre prochains dans les Halls du parc des expositions Eurexpo Lyon. Comme en 2019, un plateau consacré aux véhicules utilitaires sera proposé. La Fondation Berliet ne manquera pas le rendez-vous avec pas moins de 6 camions exposés.

Cette 42e édition tant attendue braquera les projecteurs sur les trois plateaux vedettes qui avaient été organisés dans les moindres détails en 2020, afin de respecter l’investissement alors fourni par les clubs de marques : Simca, avec l’appui du club Simca France, le plateau prestige dédié à la marque Bentley, et enfin les atypiques Tricyclecars, grâce à la participation de l’Amicale Tricyclecariste de France.

Le plateau consacré aux véhicules utilitaires sera de nouveau l’une des grandes attractions du salon cette année. Sur plus de 700 m2, cet espace thématique qui a attiré énormément de monde en 2019, proposera notamment une mise en lumière de véhicules issus de la production Simca Industrie. Parmi la vingtaine de véhicules présentés, aux côtés d’utilitaires sortis des chaines d’assemblage de Renault, Berliet, ou encore Scania, les visiteurs auront en effet l’occasion de redécouvrir des véhicules marqués du sceau du constructeur français. Des utilitaires Unic pour commencer, la marque ayant évolué dans la galaxie Simca de 1952 à 1966.

C’est Aimé Bertrand, président du club Patrimoine du Transport Routier Ancien, créé en 2011, qui s’est chargé de concevoir ce plateau et de mobiliser la cinquantaine d’adhérents qui partagent sa passion.

La Fondation Berliet a fait le choix de revenir sur la production de véhicules de services municipaux. La lutte contre l’incendie, l’enlèvement des ordures ménagères et des déchets, les transports urbains, sont autant de missions indispensables à la vie de toute agglomération et sont effectués avec les moyens de l’époque. Aux pompes à bras, tombereaux et fiacres hippomobiles se sont substituées à la fin du XIXe siècle les « voitures sans chevaux ». Pour raconter cette histoire des véhicules de services municipaux, la Fondation Berliet a choisi de présenter six pièces emblématiques, produites par six marques françaises : une balayeuse Laffly Type 2 de 1921, une autopompe incendie Rochet-Schneider de 1921, un chasse-neige Latil TL 4×4, un CBA sécurité ou sauvetage terrestre, l’arroseuse-balayeuse de Dion-Bouton type K de 1926, un Panhard type 185. Un tour d’horizon qui va conduire les visiteurs d’Époqu’Auto de 1921 à 1950.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.