Actu

Espagne : vers la gratuité des autoroutes, une aubaine pour les transporteurs

C’est Noël en été en Espagne ! Les péages vont disparaître progressivement sur les autoroutes espagnoles. Plus de 500 kilomètres vont être gratuits. Le nouveau gouvernement espagnol a décidé de ne pas renouveler les contrats de concession avec les entreprises privées qui gèrent ces autoroutes. Une aubaine pour les transporteurs qui économiseront jusqu’à 1 900 euros par an et par camion.

Dès la fin de l’année, l’autoroute qui relie la France à Burgos sera gratuite, l’année prochaine, le tronçon qui relie Séville à Cadix, ensuite la route entre Tarragone et Alicante. Mais, pour l’État espagnol, la facture pourrait être élevée. Les concessionnaires évaluent la gestion de ces autoroutes à 450 millions d’euros.

Le nouveau gouvernement espagnol de Pedro Sanchez ne va pas donc renouveler plusieurs contrats de concessions accordés à des compagnies autoroutières. D’une durée de cinquante ans, ils arrivent à échéance entre novembre 2018 et août 2021 et leur non-reconduction conduira de facto à la fin des péages sur ces axes – représentant plus de la moitié des autoroutes espagnoles – qui deviendront donc gratuits.

Julian Nunez, président de Seopan, critique sévèrement la décision gouvernementale. Son syndicat patronal des constructeurs et concessionnaires d’autoroutes estime que l’abolition des péages coûtera 450 M€ par an à l’Etat, seulement pour les fins de concessions entre 2018 et 2021. Par exemple, l’impact sur l’AP-1, la première à basculer, serait, toujours selon le Seaopan, de 30 M€ annuellement dont 6 M€ d’entretien et 24 M€ de rentrées fiscales perdues. Il faudrait consacrer 330 M€ supplémentaires à la mise en totalité à trois voies de l’autoroute pour l’adapter à la législation européenne.

José Manuel Pardo, directeur technique de l’Astic, association des transports routiers internationaux (200 entreprises et 20 000 camions), se félicite aussi de la nouvelle tout en soulevant le problème du financement futur de l’entretien des routes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.