Monde

Et maintenant des camions à énergie solaire

Un rapport a été publié récemment sur les panneaux solaires installés sur les remorques de camions. Le système améliore la qualité du chauffage ou aide le moteur à redémarrer après des pauses nocturnes. Pourtant les tarifs imposés par Donald Trump, le président des Etats-Unis, sur les métaux pourraient compliquer les démarches des développeurs.

” Adopter l’énergie solaire pour de nombreux camions est logique d’autant qu’un investissement dans le bon équipement peut être remboursé en trois ans environ”, a déclaré le Conseil Nord-Américain pour l’efficacité du fret dans son dernier rapport de confiance publié le 28 Juin dernier outre-Atlantique.

L’énergie solaire peut faire fonctionner les système de CVCA électriques, réduisant ainsi la diminution de la vitesse du moteur pendant les pauses nocturnes. “Les économies minimales que nous voyons avec ces panneaux dans la plupart des applications, et en particulier avec les camions, sont la santé de la batterie”, a déclaré Mike Roeth, le directeur exécutif du NACFE. Les conducteurs rapportent que les panneaux commencent à produire de l’électricité à la première heure du matin.

“Un panneau de 300 watts pendant une période de 8 ou 9 heures vaut une batterie supplémentaire. Vous pouvez comprendre que les batteries auront quelque heures de vie de plus. Donc il y a moins d’appels pour les batteries et vous obtenez une autonomie plus longue”, a déclaré Kevin Otto, un ingénieur en électrique de Cummins.

L’électricité générée aide l’alternateur du camion à maintenir les batteries chargées afin qu’elles soient prêtes à fonctionner lorsque le moteur est à l’arrêt. Un panneau de 100 watts produira idéalement de 7 à 8 ampères, mais les diverses conditions réelles réduiront souvent de 30%. Donc le panneau pourrait faire 1 ampère à l’aube et 5 à 6 ampères à midi. “Dans l’est sombre du pays, vous obtenez les deux tiers de la production par rapport à quand vous êtes dans des zones comme Phoenix.”

Le coût d’installation de 300 watts, y compris les panneaux et les appareils de contrôle, est d’environ 1 722 euros. Les récent tarifs imposés par Trump sur les métaux et les produits étrangers pourraient faire grimper les prix de 34 € à 43 € au prix de départ.

Le rapport a conclu sur quatre points :

  • La technologie a progressé et les flottes adoptent l’énergie solaire pour faire le travail.
  • Les économies de carburant sont généralement assez faible.
  • L’installation doit être conçue expressément pour l’application.
  • Les revendications des fabricants sont proches du monde réel, mais les chiffres des utilisateurs de la flotte font défauts.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.