Actu

Etude : 4 conducteurs d’autocar sur 10 travaillent à temps partiel

La France compte 73 000 conducteurs d’autocar. 73 % d’entre eux exercent leur activité sur les lignes régulières d’autocar sur longue distance et les cars scolaires. Selon une étude publiée par le ministère des transports, la profession se caractérise par un fort taux de temps partiel (40,5 %) et une part élevée de femmes (21,5 %). Mais le secteur peine toujours à recruter.

Toujours selon cette étude, le salaire horaire brut moyen des conducteurs d’autocar est de 15,36 euros, soit 51 % supérieur au smic horaire, mais la part élevée de temps partiel obère le revenu annuel. En raison de la chute d’activité des transports de voyageurs durant les confinements de 2020, le revenu salarial annuel des conducteurs d’autocar a baissé de 10,4 % par rapport à 2019. Cette perte de revenus a été en partie compensée par les indemnités de chômage partiel.

Entre 2016 et 2019, les tensions sur le marché du travail des conducteurs de véhicules de transport en commun sur route, dont deux tiers conduisent des autocars, n’ont cessé d’augmenter. Bien qu’en légère diminution en 2020, ces tensions restent néanmoins élevées malgré le contexte de crise sanitaire. Le niveau de l’indicateur de tension est passé de – 0,07 en 2016 à + 0,83 en 2020.

40 % des conducteurs d’autocar travaillent à temps partiel

Le temps partiel est très répandu dans la profession : en 2020, la part de temps partiel est de 40,5 % pour les conducteurs d’autocar, c’est-à-dire six fois plus élevée que pour les autres ouvriers qualifiés du secteur des transports et de l’entreposage (6,8 %).

Un conducteur d’autocar sur cinq est une femme (21,5 %). Elles sont surreprésentées par rapport aux autres métiers de la conduite. Dans le transport routier de marchandises, les femmes ne représentent que 2,6 % des conducteurs. Plus d’une conductrice d’autocar sur deux (52,8 %) exerce à temps partiel, contre 37,2 % de leurs homologues masculins.

51,9 % des conducteurs de cars ont plus de 50 ans, soit près du double de la part observée parmi les autres ouvriers qualifiés du secteur des transports et de l’entreposage (26,2 %). Les conducteurs d’autocar sont sous-représentés dans les tranches d’âges inférieures à 45 ans par rapport aux autres ouvriers qualifiés du transport et de l’entreposage.

Une durée annuelle de travail de 1 135 heures

En 2020, les conducteurs d’autocar ont effectué en moyenne 1 135 heures et 19 minutes de travail. Cette durée est nettement inférieure à celle des autres ouvriers qualifiés du secteur des transports et de l’entreposage (1 582 heures et 30 minutes) et à la durée légale de référence (1 607 heures par an pour 35 heures hebdomadaires). La durée annuelle de travail est en moyenne de 1 366 heures et 14 minutes pour les conducteurs à temps complet et 770 heures et 19 minutes pour les conducteurs à temps partiel.

Source : SDES

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.