Actu

Etude IRU-COVID : une perte mondiale estimée à 575 milliards pour le Transport routier

Selon une nouvelle étude de l’IRU, la crise du COVID a entraîné une perte mondiale de 679 milliards de dollars (575Md€) pour le transport routier à travers le monde. Elle parle d’un risque de défaut et d’insolvabilité très élevé dans le secteur.  « L’inaction des gouvernements entraînera une vague de faillites dans le secteur du transport routier » n’hésite pas à déclarer l’organisation qui représente les entreprises de transport dans le monde.

« La grande majorité des plus de 3,5 millions d’entreprises de transport routier que nous représentons sont des petites et moyennes entreprises, et elles sont le ciment qui unit les chaînes d’approvisionnement mondiales et les réseaux de mobilité », a déclaré le Secrétaire général de l’IRU, Umberto de Pretto. « La plupart d’entre eux ont du mal à payer leurs factures. C’est une menace énorme pour l’économie mondiale. »

L’étude montre que les pertes mondiales sont passées à 679 milliards USD (575Md€) pour le transport de marchandises et à au moins 500 milliards USD (423Md€) pour le transport de passagers.

« La situation est particulièrement désastreuse pour l’Europe, où les pertes prévues pour les transporteurs de marchandises ont grimpé des deux tiers depuis l’été à 125 milliards de dollars et s’établissent à 94 milliards de dollars (80Md€) pour les sociétés de transport de passagers. » indique l’IRU ajoutant, sans détour : « si aucune mesure immédiate n’est prise, ces pertes devraient encore augmenter au cours de la deuxième vague de la pandémie. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *