A (RE)VOIR Actu

Etude : le camion restera dominant d’ici 2050 dans le transport de marchandises

ecotaxe transport routier

Selon une étude réalisée par IW pour le compte de Pro Mobility e.V., le transport routier de marchandises restera dominant au moins d’ici 30 ans d’autant plus que le commerce en ligne génère davantage de livraisons. Le poids lourd restera la solution de transport alors que le transfert de la route vers le ferroviaire restera limité.

L’étude qui porte avant tout sur le marché économique allemand s’étend à l’Europe toute entière. Elle souhaitait savoir la quantité de fret que le rail pouvait transporter. Premier constat de l’étude : les consommateurs utilisent de plus en plus le commerce en ligne, ce qui entraîne une forte augmentation du trafic de marchandises. « L’état structurel et la capacité de l’infrastructure de transport route et rail ne sont déjà pas à la hauteur des exigences actuelles et encore moins des exigences futures. Des investissements massifs doivent être réalisés » prévient-elle.

Autre constat : « différents modes de transport desservent différents marchés : le rail et la barge dominent le transport en vrac sur de longues distances. Le camion est le leader du transport de la construction, de l’alimentation et de la distribution. »

L’étude précise « qu’en raison de la structure des marchandises transportées, le passage du camion au rail est simplement limité en termes de quantité. Le commerce en ligne en plein essor nécessite notamment une distribution fine par camion en raison de la petite taille des envois. »

« Les camions restera comme le mode de transport le plus important en termes de volume en 2050. Dans l’optique de la protection du climat, cela montre que la clé d’un transport de marchandises climatiquement neutre réside dans la décarbonation de l’approvisionnement énergétique pour le transport par camion » conclut l’étude.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.