Actu

FedEx porté par le commerce en ligne

FedEx surfe de nouveau sur l’e-commerce malgré la pandémie. Ses résultats ont de nouveau bénéficié de l’envolée du commerce aux Etats-Unis et à l’international. Le chiffre d’affaires de l’entreprise a bondi de 23% pour atteindre 21,5 milliards de dollars (18,08Md€). Son bénéfice net a plus que doublé à 892 millions de dollars (750M€).  

Le groupe dit avoir surtout vu augmenter son activité de livraison aux particuliers aux Etats-Unis, portée par des consommateurs préférant effectuer leurs achats sur internet pour limiter le risque de contamination par le Covid-19, et de livraison prioritaire à l’international. Il a aussi augmenté certains tarifs.

«L’amélioration significative de nos résultats trimestriels met en lumière le dynamisme de notre activité, qui s’est poursuivi après une haute saison (pendant les fêtes de fin d’année, NDLR) sans précédent», a souligné le directeur financier du groupe, Michael Lenz, dans un communiqué.

Fort de son succès, FedEx a parallèlement dû faire face à des dépenses plus importantes pour répondre à la demande et étendre ses services, et à des salaires plus élevés. La vague de froid qui a paralysé toute une partie des Etats-Unis en février, dont plusieurs entrepôts de FedEx, a par ailleurs réduit le bénéfice opérationnel d’environ 350 millions de dollars (294M€) sur le trimestre, estime le groupe.

Son PDG, Frederick Smith, a affirmé que la demande pour les livraisons du commerce en ligne et à l’international devrait «rester très élevée dans un avenir prévisible».

A lire aussi : FedEx s’engage à des livraisons neutres en carbone d’ici 2040

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *