Actu

Enquête Fraude : les dirigeants de Nikola reçoivent des assignations à comparaître

Nikola qui est sous le coup de plusieurs enquêtes dont une pour escroquerie vient d’annoncer que 8 de ses dirigeants avaient reçu des assignations à comparaître pour des allégations de fraude. Iveco qui a pris des actions dans Nikola reste pour l’heure silencieux sur cette affaire.

« Ces enquêtes sont en cours depuis septembre et sont menées par des procureurs de l’Etat de New York et par le gendarme des marchés financiers américains, la SEC » a indiqué Nikola. Son fondateur Trevor Milton a été cité à comparaître devant des grands jurys par le bureau d’un procureur de la ville de New York le 19 septembre dernier. Un bureau du procureur du comté de New York a convoqué peu de temps après Nikola devant un autre grand jury.

La société d’investissement Hindenburg Research a affirmé dans un rapport rendu public que Nikola était une “fraude complexe fondée sur des dizaines de mensonges”. Elle accuse Milton d’avoir “induit ses partenaires en erreur (…) en prétendant faussement disposer d’importantes technologies.”

Rien ne va plus pour Nikola. Le groupe a annoncé de mauvais résultats au troisième trimestre. Il a accusé une perte nette de 117,5 millions de dollars sur la période. Le groupe qui a déjà conclu un partenariat avec l’italien Iveco pour son camion hydrogène a indiqué que les discussions avec General Motors (GM) pour le développement de son pick-up électrique Badger se poursuivaient.

Malgré ses ennuis judiciaires, Nikola affirme que l’assemblage des 5 premiers prototypes Tre et celui du premier Tre ont été finalisés dans l’usine d’Iveco à Ulm, en Allemagne. Les tests de validation sont programmés au premier trimestre 2021.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *