TRM24 Le Mag

Fuso fête ses 90 ans

Mitsubishi Fuso Truck & Bus célèbre le 90è anniversaire de sa marque Fuso. Elle livre aujourd’hui des camions et des bus dans plus de 170 pays. Le Canter détient la première part dans de nombreux pays. En 2017, Fuso a lancé le premier camion léger électrique eCanter produit en série au Japon, menant l’électrification des véhicules commerciaux.  

En 1932, le nom Fuso a été utilisé pour la première fois pour le bus B46 fabriqué au chantier naval de Kobe de Mitsubishi Shipbuilding Co., Ltd. (actuellement Mitsubishi Heavy Industries, Ltd.). Cet autobus de 7 mètres et 38 places était équipé d’un moteur à essence 6 cylindres de 7 litres et 100 chevaux.

Après le premier véhicule, le surnom “FUSO” a été utilisé successivement pour des produits majeurs tels que le camion 4 tonnes à moteur à essence KT1 (1946), le premier grand camion à cabine avancée T380 et le premier minibus du Japon, le Rosa (1960). Dans le cadre de la forte croissance économique du Japon dans les années 1950 à 1970, le portfolio de produits comprend une gamme complète de camions et d’autobus, des plus petits aux plus grands, jouant un rôle important dans le développement économique.

MFTBC, le constructeur des véhicules de la marque Fuso, est né lorsque Mitsubishi Motors Corporation a séparé sa division des véhicules commerciaux de celle des voitures particulières en 2003, alors qu’elle faisait partie de l’ancien groupe DaimlerChrysler. Au printemps 2006, MFTBC est devenu membre de la division poids lourds de DaimlerChrysler. Elle fait désormais partie intégrante de Daimler Truck AG.

Au fait, savez-vous pourquoi le nom Fuso ?

L’origine remonte à mai 1932, lorsque le premier autobus à essence de Mitsubishi, la “voiture partagée de type B46”, fabriquée dans les locaux du chantier naval de Kobe de l’ancienne Mitsubishi Shipbuilding, a été baptisée “Fuso”. Le nom du véhicule, choisi parmi les propositions des employés de l’entreprise, a été suggéré par un ingénieur du chantier naval. La proposition plaidait pour FUSO parce que le nom est “apte à représenter le Japon”, un “nom japonais simple qui symbolise le Japon et Mitsubishi” et a “un son doux et familier, qui donne une image claire et reste dans l’esprit de chacun.” Le mot “Fuso” fait référence, à l’origine, à un grand arbre sacré dont on disait autrefois qu’il se trouvait à l’endroit du lever du soleil en Chine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.