Actu

GEFCO teste des poids-lourds GNL sur deux flux logistiques

GEFCO France annonce avoir mené une expérimentation du GNL (Gaz Naturel Liquéfié) sur des flux logistiques de deux de ses clients. GEFCO a en effet testé en conditions réelles l’utilisation de deux camions en partenariat avec les constructeurs VOLVO TRUCKS et IVECO.

Le premier test a été effectué entre les 16 et le 27 septembre derniers avec un camion VOLVO TRUCKS opérant pour un client sur une boucle quotidienne (Saint-Quentin-Fallavier, Avallon, Saint-Quentin-Fallavier), soit un parcours d’environ 600 km par jour à 90% autoroutier. Ce sont au total 6000 km qui ont été parcourus au cours des deux semaines d’expérimentation.

Le deuxième test, mené sur la même période, a été effectué sur un autre flux client qui consiste à faire 2 à 3 rotations quotidiennes sur le trajet Onnaing, dans le nord de la France, Zeebruge en Belgique, Onnaing, soit une boucle de près de 300 km. Le camion de marque IVECO a ainsi parcouru au cours des deux semaines environ 5000 km.

A l’issue de ces deux tests, qui portaient sur un total de 11 000 km parcourus pendant deux semaines, GEFCO France a recueilli un avis favorable des conducteurs, qui n’ont rencontré aucune difficulté particulière liée à l’utilisation de ces véhicules GNL, et ont même témoigné d’un meilleur confort de conduite.

S’agissant de l’impact environnemental, les données mesurées lors des deux tests menés simultanément ont permis d’évaluer une meilleure efficacité énergétique et une réduction de CO2 émis en comparaison avec un camion diesel. “Le GNL est d’ailleurs souvent décrit comme une alternative possible aux combustibles habituels car ses bénéfices sont nombreux : une autonomie kilométrique importante, même si celle-ci est en deçà de celle du diesel, de faibles nuisances sonores, une absence de rejets de particules fines et une diminution des émissions d’oxyde d’azote et de CO2” indique le transporteur.

Il est dommage que GEFCO ne dévoile pas les résultats de consommation et de baisses des émissions polluantes. Certes l’avis du conducteur est importante, mais dans le contexte nous aurions été intéressés, pour un groupe comme GEFCO, d’avoir des données plus précises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *